+ Filters
New Search
Filters
Available Exact wording Only in the title
E-shopLoading...
GradeLoading...
PriceLoading...

v32_0977 - PARIS (PARISIUS) Obole (ou demi-denier) à la croix ancrée

PARIS (PARISIUS) Obole (ou demi-denier) à la croix ancrée XF/AU
MONNAIES 32 (2007)
Starting price : 280.00 €
Estimate : 750.00 €
Realised price : 310.00 €
Number of bids : 2
Maximum bid : 310.00 €
Type : Obole (ou demi-denier) à la croix ancrée
Date: Début VIIIe siècle
Date: Début VIIIe siècle
Mint name / Town : Paris
Metal : silver
Diameter : 11 mm
Orientation dies : 11 h.
Weight : 0,58 g.
Rarity : R3
Coments on the condition:
Monnaie coupée en deux, mais totalement identifiable. Bon centrage de la monnaie avec les types complets et bien centrés. Métal finement patiné peut-être un peu granuleux
Catalogue references :

Obverse


Obverse legend : [PARISI]VS.
Obverse description : Buste diadémé à droite, une sorte de croisette sur le front ; légende autour.

Reverse


Reverse legend : ANÉPIGRAPHE.
Reverse description : Croix ancrée, les bras munis d’un pendant à leur extrémité ; grènetis entre des annelets à 3, 6 et 9 heures et une croisette à midi.

Commentary


Si les monnaies coupées sont bien attestées à l'époque romaine et à l'époque gauloises, tout le monde pensera aux as de Nîmes ou aux potins, ce phénomène est peu ou pas attesté à l'époque mérovingienne. Le monnayage est pourtant restreint et principalement connu par des triens en ou or des deniers en argent. Le monnayage de bronze est excessivement rare et l'étude des oboles semble n'être un phénomène que très récent. Dans ce contexte et face à la rareté des monnaies divisionnaires, il est presque logique que la population ou les marchands aient eu recours à la découpe des monnaies comme celle proposée ici.
Cette obole a été obtenue en découpant un denier de Paris, vraisemblablement au burin, en ayant soin que la découpe soit exactement sur le bras verticale de la croix ancrée du revers. Le poids de 0,58 grammes correspond à un denier de 1,16 gramme ce qui coïncide avec le poids habituellement observé pour les deniers de ce type.

Historical background


PARIS (PARISIUS)

(7th-8th centuries)

The Merovingian coins of Paris are broken down into royal, palatine, palatine school, fiscal, monetary and denarius gold coins. The denarii are of several types; Bishopric (in the name of Agilbertus, Sigofredus, Turnoaldus, Adulfus, Berneharius, Hugo, Merfridus, Fedolius, Ratbertus, Ragnecapdus or Madalbertus), the School, the Palace and of the Paris region. The reverses are mostly adorned with a swastika or an anchored cross.

cgb.fr uses cookies to guarantee a better user experience and to carry out statistics of visits.
To remove the banner, you must accept or refuse their use by clicking on the corresponding buttons.

x