+ Filters
New Search
Filters
Available Exact wording Only in the title
E-shopLoading...
GradeLoading...
PriceLoading...

bgr_427832 - AIOLIS - MYRINA Tétradrachme stéphanophore

AIOLIS - MYRINA Tétradrachme stéphanophore AU
1 500.00 €(Approx. 1650.00$ | 1320.00£)
Quantity
Add to your cartAdd to your cart
Type : Tétradrachme stéphanophore
Date: c. 150-140 AC.
Mint name / Town : Myrhina , Éolide,
Metal : silver
Diameter : 34 mm
Orientation dies : 1 h.
Weight : 16,70 g.
Rarity : R2
Coments on the condition:
Exemplaire sur un flan très large, légèrement décentré au revers sur la couronne. Portrait de toute beauté. Revers à l’usure superficielle de style fin. Recouvert d’une très jolie patine grise superficielle avec des reflets dorés
Catalogue references :
Predigree :
Cet exemplaire a été acheté à Genève en juillet 1975 et pourrait provenir du trésor de Kirikhan découvert en 1972 (CH.1/ 87 a et b = Seyrig, Trésors 23) et de MONNAIES 45, n° 120

Obverse


Obverse legend : ANÉPIGRAPHE.
Obverse description : Tête d'Apollon Grynion laurée et diadémée à droite, les cheveux longs tombant sur le cou ; les mèches sont bien séparées.

Reverse


Reverse description : Apollon marchant à droite, tenant de la main droite un phiale, sacrifiant, et de la gauche une branche de laurier à laquelle sont suspendues deux bandelettes ; à ses pieds à droite, l'omphalos et une amphore ; dans le champ à gauche, monogramme ; le tout dans une couronne de laurier.
Reverse legend : MURINAIWN/ (HAW).
Reverse translation : (des Myrhinéens).

Commentary


Notre exemplaire appartient à une combinaison non recensée, en particulier au niveau du monogramme qui ne semble pas répertorié dans la monographie de Sacks en 1985. En revanche, notre exemplaire semble de même coin de droit que l’exemplaire du trésor de Ghonslé (1955), H. Seyrig, Trésors du Levant, pl. 28, n° 19/10 (Sacks 17/9c), lié à un nouveau coin de revers avec un monogramme inconnu. Mêmes coins que l’exemplaire de MONNAIES 36, n° 164. K. S. Sacks signalait dans son article, loc. cit., p. 22, note a, que 28 tétradrachmes de Myrhina du trésor de Kirikhan qui ne furent pas pris en photos dont plusieurs exemplaires avec des identifications de monogrammes discutables. Notre exemplaire pourrait bien faire partie d’un tel lot.

Historical background


Aeolis - MYRHINA

(Second century BC)

Myrhina, located northeast of Cumae, overshadowed by its powerful neighbor appears as the Hellenistic period. Coinage begin around 300 BC The city was famous for the worship of Apollo Grynion. But the symbol of the city seems to have been the amphora which is situated at the foot of Apollo.

By using our site, you agree to our use of cookies to enhance your experience.

x