DELIVERY INFORMATION: ORDERS OF OVER €100 ARE DISPATCHED VIA DHL ON MONDAYS / TUESDAYS / THURSDAYS.
+ Filters
New Search
Filters
Available Exact wording Only in the title
E-shopLoading...
GradeLoading...
PriceLoading...

v24_0016 - BRUTTIUM - CROTON Nomos, statère ou didrachme

BRUTTIUM - CROTON Nomos, statère ou didrachme XF
MONNAIES 24 (2005)
Starting price : 850.00 €
Estimate : 1 300.00 €
Realised price : 850.00 €
Number of bids : 1
Maximum bid : 860.00 €
Type : Nomos, statère ou didrachme
Date: c. 400-325 AC.
Mint name / Town : Crotone
Metal : silver
Diameter : 23,5 mm
Orientation dies : 9 h.
Weight : 7,16 g.
Rarity : R2
Coments on the condition:
Exemplaire sur un flan extrêmement large. Portrait magnifique, légèrement décentré, un coup dans le champ à gauche. Joli revers. Flan éclaté à 2 et à 7 heures

Obverse


Obverse legend : ANÉPIGRAPHE.
Obverse description : Tête d’Héra Lakinia de trois quarts de face à droite, les cheveux flottants au vent avec l’ampyx orné.

Reverse


Reverse legend : [KPOT].
Reverse description : Héraklès nu assis à gauche su rocher recouvert de la peau de lion de Némée, appuyé de son bras sur le rocher, tenant une phiale de la main gauche et sacrifiant au-dessus d’un trépied ; au-dessus, un arc et une massue.
Reverse legend : D.

Commentary


Poids léger. Semble de même coin de droit que l’exemplaire de l’American Numismatic Society (n° 339).
Ce type est directement inspiré par l’Aréthuse de Syracuse gravée par Kimon au tournant des Ve et IVe siècles. Ce type de portrait de face se rencontre aussi en Campanie et en Lucanie. La tête d’Héra Lakinia n’est pas sans ressemblance avec la nymphe de Larissa. Si le trépied rappelle encore furtivement la dévotion des Crotoniates pour Apollon, le revers trouve son inspiration dans le monnayage d’Héraclée où le héros éponyme de la cité orne le monnayage. C’est un Héraklès presque lascif qui est représenté.

Historical background


BRUTTIUM - Crotone

(Fifth century BC)

Crotone is an Achaean colony founded in 710 BC Under the direction of Milo of Croton seized the Sybaris they destroyed. In the next century as a result of infighting, the city declined before falling into the hands of Dionysius of Syracuse in 378 BC, then Agathokles in 296 BC and finally between those Pyrrhus in 277 BC It was conquered by the Romans during the Second Punic War after the battle of Cannae in 216 BC.

By using our site, you agree to our use of cookies to enhance your experience.

x