CGB.FR CONTINUES TO HANDLE YOUR DELIVERIES!
+ Filters
New Search
Filters
Available Exact wording Only in the title
E-shopLoading...
GradeLoading...
PriceLoading...

bmv_347061 - MEROVINGIAN COINAGE - ARLES (ARELATVM) or MARSEILLE (MASSILIA) Denier, patrice Antenor

MEROVINGIAN COINAGE - ARLES (ARELATVM) or MARSEILLE (MASSILIA) Denier, patrice Antenor AU
500.00 €(Approx. 605.00$ | 430.00£)
Quantity
Add to your cartAdd to your cart
Type : Denier, patrice Antenor
Date: c. 700-726
Mint name / Town : 13 - Arles ou Marseille
Metal : silver
Diameter : 10,5 mm
Orientation dies : 8 h.
Weight : 0,87 g.
Rarity : R3
Coments on the condition:
Superbe petit denier frappé sur un flan très court et épais. Droit et revers complet avec une patine sombre dans les champs, mais plus brillante sur les reliefs des lettres et des grènetis
Predigree :
Bien qu’acheté chez Bourgey dans la première moitié du XXe siècle, ce denier manque au Stahl qui ne mentionne que deux monnaies de cette série ; l’un vendu en 1928 et l’autre en 1932. Il est fort probable que ces trois monnaies proviennent du même endroit, certainement le trésor de Nice-Cimiez lui-même

Obverse


Obverse description : Monogramme ANT dans un grènetis.

Reverse


Reverse description : Monogramme AR dans un grènetis.

Commentary


Cet exemplaire correspond exactement au n° 119 du catalogue du Trésor de Nice-Cimiez (cf. n° 109 page 29 ; 27 exemplaires).
Les deux monnaies B. 290 et 291 ont donné lieu à bien des interprétation diverses. Fillon les a attribuées à Antérieux, Ain (?). D’Amécourt, combinant les deux monogrammes [de la B. 291] y a vu le nom de Darantisia. Morel-Fatio y voit le monogramme d’Anténor et les attribue à Marseille. M. Laugier, admettant le monogramme d’Anténor, ne les accepte cependant pas pour l’atelier de Marseille. Son opinion est que ces monnaies ont été frappées par Anténor, à Arles. Cette ville a en effet porté les noms d’Arelatum et d’Aredis, qui seraient représentés par les monogrammes de l’avers. Les monogrammes du revers appartiendraient à Anténor. En présence de ces opinions diverses, A. de Belfort attribuait dubitativement ces monnaies à Arelatum. Cf. Belfort tome I, page 87.
Selon Wikipedia, “non soumis aux Pippinides, Antenor représente les Mérovingiens en Provence à une époque où l'autorité de ceux-ci est contestée par les maires du Palais. On a pris argument des frappes monétaires [1] faites au nom des patrices pour montrer l'indépendance prise en Provence par rapport au pouvoir franc. Mais ces monnaies, des deniers d'argent, sont toutefois marquées de son monogramme”.
Antenor serait patrice de Provence vers les années 700-716 alors que G. Depeyrot classe ce denier à un certain Antenor II, patrice vers 715-726 (?).

Historical background


Arles (ARELATVM) or MARSEILLE (MASSILIA)

(Seventh - eighth century)

Childeric II abolished the coinage of gold in Gaul in favor of a mint of money. Workshop Marseille struck silver coins after the murder of Childeric II in 675 and probably until the beginning of the reign of Pepin the Short. The workshop was an important production whose only treasure of Nice-Cimiez has delivered a wide variety of types. Five patricians succeeded at the head of the city, Ansedertus, Nemfidius, Antenor, and Metranus Abbo. In 736 Provence was attached to the kingdom of France and Charles Martel ended the patricians. No copper production in Marseille seems attested. Without text, the dates of these patricians are not known.

cgb.fr uses cookies to guarantee a better user experience and to carry out statistics of visits.
To remove the banner, you must accept or refuse their use by clicking on the corresponding buttons.

x