+ Filters
New Search
Filters
Available Exact wording Only in the title
E-shopLoading...
GradeLoading...
PriceLoading...

fme_584070 - SECOND EMPIRE Médaille de l’annexion de la Savoie et de Nice à la France

SECOND EMPIRE Médaille de l’annexion de la Savoie et de Nice à la France AU/AU
150.00 €(Approx. 181.50$ | 130.50£)
Quantity
Add to your cartAdd to your cart
Type : Médaille de l’annexion de la Savoie et de Nice à la France
Date: 1860
Mint name / Town : France, Savoie / Nice
Metal : tin
Diameter : 50 mm
Engraver CAQUÉ Armand Auguste (1795-1881)
Weight : 56,66 g.
Edge : lisse
Puncheon : sans poinçon
Coments on the condition:
Exemplaire ayant été légèrement nettoyé au droit. Reliefs nets
Catalogue references :

Obverse


Obverse legend : NAPOLEON III - EMPEREUR.
Obverse description : Tête laurée à gauche ; signé au-dessous CAQUÉ F..

Reverse


Reverse legend : ANNEXION DE LA SAVOIE ET DU COMTÉ DE NICE A LA FRANCE - 1860 // SAVOIE / VOTANT : 130.839. / SUFFRAGES : 130.533. / 22 ET 23 AVRIL / - / NICE / VOTANTS : 26.023. / SUFFRAGES : 25.648. / 15 ET 16 AVRIL /.
Reverse description : Légende en huit lignes ; signé : MASSONET ED..

Commentary


L'Annexion de la Savoie est le nom générique donné à la réunion, selon l’expression utilisée dans le traité de Turin, de l’ensemble de la Savoie (futurs départements de la Savoie et de la Haute-Savoie), correspondant au duché homonyme, et du comté de Nice, alors partie intégrante du royaume de Sardaigne, à la France en 1860. Bien que le pays fût occupé, voire annexé, à plusieurs reprises (par les Français : 1556-1559 ; 1600-1601 ; 1689 puis 1703-1713 ; par les Espagnols 1742-1749 ; à nouveau par la France durant la Révolution de 1792 à 1814), l’expression renvoie à la clause de « réunion » prévue par l'Article premier du traité de Turin du 24 mars 1860.

Le plébiscite se déroule les 22 et 23 avril 1860 : c'est la première élection au suffrage universel en Savoie, et les électeurs doivent répondre à la question « La Savoie veut-elle être réunie à la France ? ». « Pour Napoléon III, il ne s'agit pas de demander l'avis des citoyens mais de démontrer que sa politique bénéficie d'un soutien populaire. Tout se trouve mis en œuvre pour que les résultats du vote répondent aux attentes de l'Empereur » explique un historien. Les conditions de vote ne permettraient pas de caractériser aujourd'hui le vote de totalement démocratique ; « Les urnes étaient aux mains des mêmes autorités qui avaient issues les proclamations. Les contrôles étaient impossibles », les églises chantent la messe et le "Domine salvum fac Imperatorem" (Seigneur protège l'empereur). Bien que le travail des conservateurs fut très important, pour l'historien Paul Guichonnet, l'Annexion est « l’œuvre avant tout du clergé ». Le docteur Truchet d'Annecy commentait ainsi cette période « Si les six cents curés savoyards eussent fait opposition à l'annexion, la presque unanimité eût été en sens inverse, soyez-en bien sûrs ». Guichonnet souligne d'ailleurs que cette orientation du clergé savoyard s'est faite «contre l’orientation laïque et pro-italienne de Cavour, par l’aristocratie et le clergé, encadrant des masses rurales sans éducation politique».

Historical background


SECOND EMPIRE

(2/12/1852-4/09/1870)

Proclaimed emperor under the name of Napoleon III, Louis Napoleon made his solemn entry into Paris December 2, 1852. He married Marie Eugenie de Montijo, a Spanish aristocrat, in January 1853. His reign can be divided into three periods: the authoritarian Empire until 1860, the Liberal Empire from 1860 to 1870 and the Parliamentary Empire in 1870. During the authoritarian Empire, Napoleon III exerts its unchallenged power, control the press while newspapers practice self-censorship to avoid deletion. Prefects exercise unlimited power in the departments, mayors, civil servants are appointed by the government. As under the First Empire, Education and the University are monitored. Now the main principles of the revolution, the people's sovereignty is continued through consultation by plebiscite. On the economic front, the growth is important, industrialization develops and credit agencies and department stores. Military prestige is enhanced by the Crimean War that allows France to play an international role. The attack Orsini (January 1858) does not preclude the France to intervene in Italy to overcome the principle of nationalities and allows the annexation of Nice and Savoy by the Treaty of Turin (March 1860). In 1860, the Empire is moving towards more freedoms: free trade treaty of commerce with England, the appearance of a weak opposition in the Legislature, granting the right to strike (1864), liberalization of the press (1868). On the international level, France acquires New Caledonia, Cochin and encourages digging of the Suez Canal by Ferdinand de Lesseps. Mexico, support for Maximilian and Austria, however, is a failure. The elections of 1869 are very bad for the regime and the opposition gets 45% of votes. The system then evolves towards a parliamentary Empire calling Émile Ollivier, chief Orléanist and Liberal party in power. After Sadowa in 1866 when Prussia crushed Austria, the case of the throne of Spain and the Ems telegram lead to war was declared July 19, 1870. Accumulating setbacks, the French army was surrounded in Metz and Napoleon III, sick, capitulated at Sedan on September 2. As soon as the news was known, the decay of the Empire is announced by Gambetta and the Republic was proclaimed on September 4. Napoleon III was then taken captive in Hesse and share in Kent, where he died in 1873.

By using our site, you agree to our use of cookies to enhance your experience.

x