My cart



Your cart is empty




Continue Shopping
Proceed to checkout
Your cart
cgb.fr coins banknotes e-shop
Available
Advanced search

bga_239913 - TURONES (Area of Touraine) Potin “à la tête diabolique”, classe I sans la croisette

TURONES (Area of Touraine) Potin “à la tête diabolique”, classe I sans la croisette
Price : 45.00 €
(Approximately 60.30$ | 35.55£)
Quantity
Add to your cart
Add to your cart
Type : Potin “à la tête diabolique”, classe I sans la croisette 
Date : c. 80-50 AC. 
Metal : potin 
Diameter : 15  mm
Orientation dies : 3  h.
Weight : 2,8  g.
Rarity : R2 
Coments on the condition : Beau petit potin, complet mais avec des reliefs assez mous. Patine brune et poreuse 
Catalogue references :  -  - 
Predigree : Cet exemplaire provient de la collection M. G 
Obverse
Reverse
Commentary
Historical background
Obverse legend : Anépigraphe .
Obverse description : Tête stylisée à gauche, avec des restes de chevelure dont les mèches sont en forme d’esses .
Reverse legend : Anépigraphe .
Reverse description : Taureau cornupète chargeant à gauche, la patte avant bifide ; (au-dessus, une croisette) .
La classe I est caractéristique avec sa croisette au-dessus du taureau, d’un module moyen de 14 mm. Cet exemplaire correspond à cette classe, par son module et son style avec la tête bouclée, mais il n’y a pas de croisette au-dessus du taureau !
Les potins "à la tête diabolique" ont fait l'objet d'une étude de Florence Barthélémy dans Gallia 52 (1995), p.27-36. Elle complète l'article magistral du Dr. Colbert de Beaulieu paru dans la RBN de 1970. Aux deux classes existantes isolées par le Maître incontesté de la charactéroscopie, Florence Barthélémy a pu substituer un total de 8 classes et 10 variétés, en particulier, grâce au matériel recueilli sur le sanctuaire d'Allonnes. A. Blanchet fait remarquer que de nombreux potins de ce type furent trouvés au camp d’Amboise et que deux trouvailles faites en Indre-et-Loire en contenaient un grand nombre.

Turons (Region Touraine)

(Second - first century BC)

The people of Turons installed on the Loire, has left his name in Tours and the Touraine. They are mentioned several times in Caesar's Commentaries. They seem to have gained importance after the demise of the empire in Arverne 121 BC The Turons furnished as Pictones eight thousand men for the army of relief which would generate Alesia. Their main oppidum seems to have been placed near Amboise site. Caesar (Bg. II, 35; VII, 4, 75, VIII, 46).