My cart



Your cart is empty




Continue Shopping
Proceed to checkout
Your cart
cgb.fr Numismatic archives
Available
Advanced search

bgr_242595 - CALABRIA - TARAS Diobole

CALABRIA - TARAS Diobole
Not available.
Item sold on our e-shop.
Price : 125.00 €
Type : Diobole 
Date : c. 250-235 AC. 
Mint name / Town : Tarente, Calabre 
Metal : silver 
Diameter : 12  mm
Orientation dies : 1  h.
Weight : 0,88  g.
Rarity : R1 
Coments on the condition : Exemplaire sur un flan ovale et bien centré des deux côtés. Beau portrait d’Athéna. Revers très légèrement décentré. Patine noire 
Catalogue references :  -  -  -  -  - 
Predigree : Cet exemplaire provient de MONNAIES 38, n° 20 
Obverse
Reverse
Commentary
Historical background
Obverse legend : Anépigraphe .
Obverse description : Tête d'Athéna à gauche, coiffée du casque corinthien .
Reverse legend : Anépigraphe .
Reverse description : Héraklès debout à gauche, enjambant et combattant le lion de Némée et brandissant sa massue de la main droite au-dessus de sa tête ; petite chouette sous le poitrail du lion .
Reverse legend : [TARAN] .
Reverse translation : (des Tarentins) .
Poids très léger. Même coin de droit que l'exemplaire de la collection Vlasto (1434, pl. XLII) et que ceux de l'American Numismatic Society (1465-1466, pl. 38)
Ce monnayage est frappé sur l'étalon italo-tarentin réduit avec une drachme dont le poids théorique est de 3,25 g. Il est donc postérieur à la réforme de 280 avant J.-C. et à l'arrivée de Pyrrhus en Italie du Sud. Daté par Montenegro entre 302-228 avant J.-C. Il faut plutôt placer cette émission vers 250 avant J.-C. Au revers, Hercule étranglant le lion de Némée, est le premier des travaux exécutés par le héros. Il se rencontre sur de nombreux monnayages d'Italie du Sud, Héraclée en particulier.

CALABRIA - Taranto

(272-235 BC)

Autonomy - first alliance with the Romans (272-235 avant J.-C.)

Taranto, founded around 706 BC by the Parthénopéens was the only colony of Sparta. According to mythology, Taras was the son of Poseidon and the nymph Satyra. He was saved in a shipwreck by a dolphin who placed near the future city and legend TAPAS designates the city. After the departure of Pyrrhus, Taranto submitted to Rome. Under the leadership of Consul Spurius Carvilius Maximus, Taranto became an allied city of Rome. After the defeat of 272 BC, it enjoyed a period of great prosperity that lasted until the Second Punic War (221-202 BC).